...pour une forêt vivante et habitée

Accueil > Nous connaître > L’association > Localiser des alternatives forestières > Initiative collective > Groupement Forestier du Chat sauvage

Groupement Forestier du Chat sauvage

gerance(a)forets-chatsauvage.org
Site web
L’huis Renault
58140 Brassy

Une initiative citoyenne

Créé en 2015 à l’initiative de membres de l’association Adret Morvan, le groupement forestier du Chat sauvage rassemble des citoyens amoureux de le forêt dans l’objectif de préserver les forêts de feuillus et de limiter la culture intensive de résineux sur le territoire du Morvan.

Ce groupement de citoyens entend, par l’acquisition et la gestion de forêts lutter, à son niveau, contre l’exploitation intensive en monoculture de résineux conduisant à la dégradation des sols, de la qualité des eaux, de la diversité des paysages, à la concentration de la filière bois au détriment des petits structures locales et à l’usage de traitements chimiques venant en compensation de ces dégradations.

Une gestion respectueuse du cycle des forêts et des écosystèmes

La priorité du groupement est la protection de la biodiversité. Le groupement prend aussi en compte les différents aspects de la forêt, à la fois économiques, environnementaux et sociaux.

Les principes de gestion sont :

  • basés sur un mélange d’espèces et de générations, avec le maintien d’arbres très âgés aux côtés de jeunes pousses,
  • une interdiction totale de coupes à blanc (destruction totale de l’écosystème en place),
  • des interventions dans le respect des sols, de la faune et de la flore, ainsi que des paysages (ce n’est pas à la forêt à s’adapter aux techniques productivistes d’exploitation).

Un groupement forestier ouvert

Chaque sociétaire peut acheter une part, deux, 10 ou plus...Le groupement forestier du Chat Sauvage est une société civile à capital variable. Chacun, chacune, peut en devenir sociétaire. Le groupement est géré bénévolement par un gérant et par l’assemblée des sociétaires, au sein de laquelle le nombre de voix par personne est plafonné, pour un fonctionnement respectueux des petits sociétaires et plus proche d’un mode coopératif que capitalistique.

Un conseil scientifique et un expert forestier les aident dans leurs choix.

Et si vous passez par le Morvan, n’hésitez pas à solliciter le groupement pour visiter les parcelles, échanger, etc.

Pour mieux connaître le groupement forestier du Chat sauvage

  • Emission Entre cimes et racines n°23 sur le groupement et sur le Carrouège.

Voir aussi