...pour une forêt vivante et habitée

Accueil > Participer, Echanger > Agir avec nous > Organiser des sorties / soirées-débats > Sur les planches pour une forêt debout

Sur les planches pour une forêt debout


Marcher. Quel bonheur !

Parcourir des paysages verdoyants, ondulant au gré des collines et montagnes cévenoles. Quel meilleur moyen pour Françoise Dasque de se recentrer et se préparer à affronter l’effervescence du festival d’Avignon. Une dizaine de jours de randonnée, de son village ardéchois à la cité des papes.

Mais, horreur !

Sur ce parcours ce sont des scènes de désolation qui l’attendent au détour d’un virage, d’un col. Quoi ? C’est la guerre ? Non. Seulement la dévastation de centaines d’hectares de forêts pour alimenter les insatiables centrales à bois.

Coupes rases, branchages et souches à l’abandon, après avoir traîné les troncs sur des versants abrupts.

Emportant dans la foulée les murets de pierres chers aux chansons de Jean Ferrat : Montés « avec leurs mains dessus leurs têtes ». S’ensuivent ravinements et coulées de boue lors des « épisodes cévenols », qui déferlent sur les étroites routes déjà mises à mal par le passage des énormes grumiers.

Comment arrêter le massacre ?

Qui s’en soucie ? Pas grand monde. Ah tiens, pourtant il existe un collectif qui se bat pour cette cause : SOS forêt Cévennes. Joignant l’utile à l’agréable, cette marche deviendra un porte-parole de ce mouvement citoyen, afin de sensibiliser public et élus à la problématique forestière cévenole, et plus largement, française, mondiale. Car il ne suffit pas de déplacer le problème.

Cerise sur le gâteau, au cours de cette marche, Françoise donnera une représentation en plein air au bénéfice du collectif SOS Forêt lors d’une étape à Bonnevaux :

Dans le superbe « Petit théâtre de pierres » du col de Péras, le dimanche 19 juin à 19H00.


Pour plus d’informations :

PDF - 555.3 ko
Foret debout

Ou sur le site Web de 2bras2jambes.

Voir aussi